La fibre de lin, poudre de perlimpinpin?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La fibre de lin, poudre de perlimpinpin?

Message  paotr29 le Lun 19 Déc 2011 - 2:10

Salut à tous,

Alors que je mon prochain projet mûrit dans ma petite tête (un longboard de 9' sans doute), je me pose des questions existentielles sur l'usage des fibres de lin en stratification en remplacement des fibres minérales.
En effet, on nous rabâche un peu les oreilles depuis quelques temps sur cette fibre quasi miraculeuse: qualités mécaniques proches du carbone (ou du verre selon d'autres...), faible coût, production locale, faible impact sur l'environnement, faculté d'absorber les vibrations...
Malgré tout, les réalisations en composite de lin restent rares: à part quelques barbus qui ont fait des kayaks dans leurs garages, il y a les très beaux (et chers) surfs Notox, quelques customs de Windsurf Sun7, et de rares casques et vélos en lin-carbone...
Outre le fait qu'il soit très difficile de se fournir en tissu de lin pour un particulier, pourquoi n'en voit-on pas plus, si c'est aussi bien qu'on le dit?
Il y aurait-il un problème caché? (difficulté de mise en œuvre, impossibilité à poncer, odeur nauséabonde, mon beau frère Bernard qui trouve ça moche?...)
Pourtant, même au prix d'un petit inconvénient, je serai prêt à essayer, dans le but de rendre nos jouets qui glissent un peu moins polluants...
Quelqu'un à un avis là dessus?
avatar
paotr29

Messages : 107
Date d'inscription : 16/01/2011
Localisation : Finistère - "Penn ar Bed evel just!"

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fibre de lin, poudre de perlimpinpin?

Message  lemat le Mar 27 Déc 2011 - 10:11

Ecolo dans l'âme et dans le plus possible dans les actes (avec raison), je me suis penché sur ces fibres il y a quelques temps après avoir été intrigué par les super performances annoncée par les études "publicitaires". malheureusement les résultats obtenu par les études "scientifiques" (thèses doctorales d'application industrielle à des cahiers des charges normatifs) sont bien loin des espérances. En effet si indéniablement les fibres seules ont des performances intéressantes, les composites obtenue ont de piètre capacités: performance très variables et défaillances mécaniques impromptues en particulier en fatigue cantonnant les fibre végétale au renforcement, en fibre courte, des thermoplastiques.
L'utilisation d'âme sandwich semble la méthode la plus pertinente pour "réellement" verdir nos réalisations tout en maitrisant un peu la qualité du résultat.

www.matsurfboards.fr

lemat

Messages : 135
Date d'inscription : 29/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fibre de lin, poudre de perlimpinpin?

Message  paotr29 le Mer 28 Déc 2011 - 1:18

Merci pour ta réponse, Lemat.
En matière de composites, vu ton expérience, je crois qu'on peut te faire confiance.
Je suis quand même très déçu par la fibre de lin: je pensais bien que c'était pas la panacée, mais de là à ce que ce soit si mauvais...
La question maintenant est: vaut-il mieux se faire une planche "presque propre" en fibre de lin et résine bio-sourcée, qui sera - d'après tes dires - peu performante et qu'on risque de jeter rapidement ou se faire une bonne vieille planche en verre-epoxy (voire carbone et PVC) totalement non recyclable, très coûteuse en pétrole (donc en carbone) mais robuste et fiable et qu'on va garder 10 ans?

Au sujet d'âmes sandwich dont tu parles, s'agit-il de lin utilisé en matériau d'âme, ou du classique sandwich bois-verre que l'on trouve sur beaucoup de SUP et Surfkites?

avatar
paotr29

Messages : 107
Date d'inscription : 16/01/2011
Localisation : Finistère - "Penn ar Bed evel just!"

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fibre de lin, poudre de perlimpinpin?

Message  lemat le Mer 28 Déc 2011 - 11:57

Je ne dis pas que la fibre de lin c'est nul, je dis juste que les potentielles super performances de la fibre ne se retrouve pas de façon fiable dans le composite. Il faut donc en tenir compte. Sans compter les problèmes de mise en œuvre: ces fibres de faible densité ont tendance à boire la résine.

La résine bio sourcée c'est une "arnaque": il faut consommer beaucoup d'énergie pour récupérer la chaine organique via les végétaux alors qu'elle est disponible dans les "déchets" pétroliers. Utiliser de la résine bio sourcée c'est pour faire beau (=BIO)

Il vaut largement mieux une planche durable qu'un planche biodégradable. Si elle fait les deux tant mieux.

Pour le sandwich, le bois léger (balsa, etc) peut donner de très bon résultats mais ils n'aiment en général pas trop l'eau...
Le liège semble un compromis satisfaisant comme matériau d'âme au prix d'un poids plus élevé.

lemat

Messages : 135
Date d'inscription : 29/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fibre de lin, poudre de perlimpinpin?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum