Mon premier surfkite... la suite...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mon premier surfkite... la suite...

Message  paotr29 le Dim 13 Fév 2011 - 7:10

Le shape étant terminé, c'est maintenant la redoutable étape de la stratification.

Au préalable, j'ai voulu faire une déco simple sur mon pain.
Sachant que je suis nul en dessin, je n'ai pas de pistolet à peinture, la résine teintée semble technique et le paréo ne m'inspire pas, il ne reste que le papier de soie imprimé.
C'est en fait assez facile:
J'ai vectorisé une image piquée sur Internet, et je l'ai imprimée sur 3 feuilles A4.
La seule difficulté est de passer le papier de soie dans l'imprimante jet d'encre...
J'ai fait un essai avec un petit motif sur une dépouille de pain et constaté que la résine ne faisait pas baver le dessin.
Je me suis limité au noir, de peur de voir les couleurs délaver au soleil...
Et voilou:


Un petit Gecko, animal endémique du finistère, bien sur... (j'hésitais avec le porc,sinon...)

Pour la strat' à proprement parler, je me suis contenté de 2 X 200g de fibre sur la carène, avec patchs autour des boîtiers.
J'en ai quand même sué ma race: autant le shape c'est jouissif, autant la strat' c'est stressant et pas marrant quand on ne sait pas faire...
Le plus pénible est le rabat de tissus sur la carène (le cut lap): l'imprégnation à l'envers, la résine qui dégouline sur les mains, les fils qui collent partout, le pot de résine qui commence à chauffer, le masque qui gratte la gueule... c'est l'horreur!


Ca coule, ça colle, on voit rien, c'est caca

J'y suis quand même arrivé, ce n'est pas trop mal.
Ma modeste impression au sujet des outils:
- Le pinceau: bien pour imprégner les rails et rabattre la fibre, inutile pour le reste
- La pate de lapin: idéale pour les rails, très bien pour égaliser les surfaces planes
- Le squeegee: excellent pour les surfaces planes, nul pour les rails (mais comment font les shapers pros qui ne se servent que de ça?)

Pour la quantité de résine, je m'y suis pris en deux fois: 200g pour les patchs et la première couche de fibre, 200 autres grammes pour la deuxième couche et les rails (la quantité est-elle correcte?). J'ai mis tellement de temps qu'en ayant fait 400g d'un coup j'aurais tout foiré. Et encore, j'ai même terminé à l'arrache avec la fin du deuxième pot qui chauffait...

Le lendemain, j'ai fait la découpe du cut lap à la Dremel (beaucoup plus propre et facile qu'au cutter à mon avis).
Un regret: le scotch de masquage employé était de couleur trop claire: difficile de voir la limite de coupe au travers de 2 couches de fibres.
A refaire, je prendrai un gros scotch foncé, de type "Duck Tape".


Le cut lap

Pour la suite, j'ai des questions existentielles:
Vu la limite assez nette du cut lap, je vais devoir faire un pin line au Posca.
Quand le faire: avant la strat' du pont ou par dessus la strat', juste avant le hot coat?
Par ailleurs, le cut lap sera recouvert par 3 couches sur le pont, un ponçage de celui-ci est-il utile?
Enfin, est-il nécessaire de rabattre la fibre du pont sur la carène, étant donné qu'ensuite toute l'épaisseur rabattue sera poncée?

Dites moi, hein?



avatar
paotr29

Messages : 107
Date d'inscription : 16/01/2011
Localisation : Finistère - "Penn ar Bed evel just!"

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon premier surfkite... la suite...

Message  antoinedestbrev le Dim 13 Fév 2011 - 13:20

Tu t'es une nouvelle fois bien démerdé, et tu as de plus très bien décrit, ce que ce seul petit émoticon évoque..... affraid le flippe de la strat.....et l'enfer de l'exothermie.

De manière générale, on "mouille" le pain sur les rails à la résine avant strat, de façon à ce que le tissu colle tout seul une fois rabattu, sans qu'on ait à devenir dingue.....Moi, comme je sature le pain à la résine + silice (mélange de type gel, et assez collant), ça tient tout seul direct.
Pour la surépaisseur du rabat, je m'arrange pour arrêter la seconde couche 1 cm avant l'autre. Et comme j'utilise un tissu d'arrachage, ça nivelle encore un peu plus le tout.

Enfin, pour l'effilochage, le truc est de laisser tomber le tissu à la verticale sans rabattre ni découper, d'imprégner le tissu, et de ne couper que le tissu mouillé. Ca se coupe bien mieux, et ça ne s'effiloche pas (en plus, toute la résine en surplus tombe par terre à la verticale, et non sur tes doigts poisseux.....après, un simple geste de rabat, avec un pinceau à peine mouillé, et le tour est joué)

Pour ton retour de tissu, moi, je replacerais un ou deux scotchs sur le polystyrène au ras du retour, pour servir de repère visuel, et je poncerais au lapidaire, ce qui donne un travail très précis, pourvu qu'on ait l'habitude (une erreur d'angle du disque, et c'est le drame...... pale ). Sinon, tu peux combler cette "marche" à la résine+silice avant de stratifier le pont, parce qu'autrement, tu risque d'avoir une bulle d'air tout du long.....

En laissant ton pain blanc comme ça, tu verras légèrement la limite (plus foncée) entre ta strat de pont 3 couches, et ton rail (3+5 couches), mais pas de quoi en faire un drame...
Pour ton Pin Line, ça va être compliqué d'avoir un tracé nickel sur ce support. Moi, je le fais avant strat, et je coupe le retour de tissu de carène 1 cm après.
Donc, je pense que le mieux est de le faire après ton hotcoat, et avant un petit glass final de finition.

Enfin, pour ton retour de tissu sur la carène, tu peux t'en passer, et tout couper au ras du Tucked. Moi, je fais au moins revenir une couche (avec le tissu d'arrachage, ça nivelle bien, et le reste est noyé dans le hotcoat de carène, mais là aussi, c'est vrai qu'on voit très légèrement la limite d'une couche en plus).

Bon, tu as fait le plus gros avec brio, la strat de pont, c'est moins chiant, la résine coule moins (surtout si tu ne rabats pas le tissu en carène)....et tu sais à quoi t'attendre....
Pour la quantité de résine, 400gr pour stratifier 2 couches de 200 + renforts, ça ne me choque pas...en plus, pas la peine de trop tirer la résine sur une planche en monolythique....le poids, on s'en fout un peu....

Bon courage
Antoine
avatar
antoinedestbrev
Admin

Messages : 1584
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 48
Localisation : Saint Brévin

Voir le profil de l'utilisateur http://www.guidedupetitshapeuramateur.fr

Revenir en haut Aller en bas

Stratification du pont terminée

Message  paotr29 le Mer 16 Fév 2011 - 4:45

Ayé, la strat' du pont est finie ce matin.

Super fastoche, rien à voir avec la carène.
Merci Antoine pour les tuyaux: il faut d'abord mouiller le tissu qui tombe à la verticale et ensuite le couper (je faisais l'inverse...)
Ca nique un peu les ciseaux mais le rabat est plus propre et beaucoup plus facile à coller.
J'ai suivi les autres conseils également (remplissage de la marche du cutlap à l'enduit,...)

Pour l'échantillonnage, après m'être renseigné sur diverses solutions pour les renforts sous les pieds:
- trous de perceuse dans le pain chargés à la résine,
- plaques de contreplaqué de 3mm collés sans pompe à vide,
- décaissements en cuvette remplis par de la mousse expansée haute densité...

J'ai finalement choisi le moins risqué (le moins costaud aussi): de simples patchs de tissu.
J'ai donc dans l'ordre: des patchs ronds sous les pieds, un gros renfort de 1 mètre taillé en ogive et 2 couches couvrant tout le pont (la dernière rabattue à 1cm sur la carène).
Ca fait donc 4 épaisseur de 200g sous les talons d'un raïdeur pas fin de 80Kg... éperons ne pas creuser de baignoires trop rapidement.



Sur le site du célèbre Jimmy Lewis, on peut voir qu'il ne met qu'une couche de tissu sur la carène et deux couches sur le pont de ses surfkites:
http://www.jimmylewis.com/procedure_photos.asp voir le thumbnail #15
C'est du jetable, c'est pour les criquets ou j'ai raté quelque chose??


'Faudra faire un pin line là dessus...

C'est pas tout le shape, il y a de l'air et de la grosse houle aujourd'hui...


avatar
paotr29

Messages : 107
Date d'inscription : 16/01/2011
Localisation : Finistère - "Penn ar Bed evel just!"

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon premier surfkite... la suite...

Message  antoinedestbrev le Jeu 17 Fév 2011 - 3:40

Je pense que ton échantillonnage est convenable. Mais les cuvettes sous les pieds.....oui...à la longue très certainement...... Suspect .....tu aurais pu mettre un peu de carbone....ou tu mettra de bons gros pads....
Je ne comprends pas moi non plus cette manie anorexique du "sous-échantillonnage".......vive les planches qui durent.

De la houle en effet hier (probalement moins ici à St Brévin que chez vous, mais bien sympa quand même), avec un vent un peu asthmatique comme depuis des mois.....(des années?.....15-20 noeuds.....), mais side-off, alors on a profité quand même..... Laughing

Bon courage
a+
Antoine
avatar
antoinedestbrev
Admin

Messages : 1584
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 48
Localisation : Saint Brévin

Voir le profil de l'utilisateur http://www.guidedupetitshapeuramateur.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon premier surfkite... la suite...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum