réparation surf pour surfkite suite (partie peinture)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

réparation surf pour surfkite suite (partie peinture)

Message  sylvb le Sam 5 Avr 2014 - 2:16

hello,

bon je vais commencer par de plates excuses au forumeur qui m'avait mis en garde sur l'utilisation de résine epoxy comme glaçage par dessus une peinture acrylique.
"Risque de peau d'orange et de cratères", qu'il m'avait dit.

La curiosité étant un vilain défaut, il ne m'aura pas fallu plus d'une nuit avant que je me décide à faire un petit essai sur le bottom de la planche, "juste histoire de voir ce que ca ferait".

euuh, et bien, et il y a effectivement eu une réaction chimique provoquant une sorte de "peau d'orange": la résine epoxy, se "rétractant" lentement et refusant de s'étaler, de faire un film homogène.
Ce petit essai ne m'a pas refroidi, puisqu'après ponçage et polish, j'ai obtenu une surface bien plus lisse (quoique toujours pas plane) et mate, ce qui permet d'éviter les reflets et donc de ne pas trop voir les défauts.

Puisque j'étais d'humeur audacieuse, je me suis dit, qu'avec un peu de volonté, je pourrais obtenir le même résultat imparfait mais potable sur toute la planche; qu'il suffirait de bien travailler au pinceau la résine jusqu'à son durcissement pour la forcer à "s'étaler", puis après séchage, d'en remettre une couche histoire de combler tous les cratères, puis de faire ensuite ce travail de ponçage et polish.

Je me suis donc ainsi attaqué au glaçage du pont.
Première couche de résine sur l'acrylique, la peau d'orange apparait, et je travaille la résine au pinceau jusqu'à ce que la viscosité augmente sévèrement. C'est mieux que si j'avais rien fait, mais la peau d'orange est là. Je m'attaque à la deuxième couche, dans l'idée que celle-ci bouche les "cratères". Mais là, mauvaise surprise, la deuxième couche de résine epoxy, s'est rétracté de la même manière, malgré le fait qu'elle n'était pas en contact direct avec la peinture acrylique.
Je travaille la résine au pinceau comme je peux jusqu'à ne plus pouvoir.

Je me retrouve après séchage avec encore pas mal de cratères, peut-etre sur 10% de la surface du pont. Ils ne sont pas bien gros, mais visibles, et l'autre mauvaise surprise est que tout le reste du glass, n'a beau pas avoir de cratère, on y trouve énormément de moiré, le glass n'est tous simplement pas plan, mais très légèrement ondulé.

On dira que c'est mon karma, je n'avais qu'à écouter les bons conseils!

Sur une partie du pont, je décide de poncer (120 avec une cale, puis 240, 400, 600, 800 à la main) puis de polir avec une pate à polir le plexiglas que j'ai chez moi depuis un moment.
Le ponçage au gros grain me permet d'obtenir une surface bien plus plane, même si elle reste très loin de la perfection.
le polissage, au rendu mat, me permet d'éliminer beaucoup de reflets et de retrouver la transparence du glass, du coup, même si les cratères sont là, on les voit beaucoup moins. idem pour l'aspect "ondulé" du glass.



la dernière nouvelle concernant le pont, est de n'avoir retiré le scotch de masquage (pour eviter que la resine coule sur la carène) qu'après durcissement de la résine. En retirant le scotch, la résine imbibée dans ce dernier a arraché par endroit des morceaux de peintures.
J'ai ainsi eu plusieurs éclats de peinture, au niveau des rails. c'est d'ailleurs au niveau des rails qu'il y a le plus de "cratère", ce que je n'explique pas.

à quelques mètres de distance, tout cela reste plutot discret, mais de près, la finition ne trompe personne, c'est pas classe du tout!
Avec ce glass epoxy, c'est un pas en arrière sur l'aspect visuel de la planche.

Il serait possible de tout reponcer, jusqu'à virer la peinture, puis de tout recommencer mais ca demanderait bien du courage pour une planche au passé déjà chargé.
Je pourrais également me lancer dans un karma resine, ponçage, resine, ponçage,... jusqu'à obtenir une surface impeccable mais là encore, je crois que ca me ferait dépenser une quantité déraisonnable de temps et de résine.

et puis, là c'est que le pont, va bien falloir s'attaquer un jour à la carène.

Ce que j'ai fait aujourd'hui.
Ne voulant pas refaire la même ânerie, j'ai acheté un vernis satiné acrylique à mettre au pinceau. Au moins lui, est compatible avec la peinture.
Après un petit essai sur le champ de bataille qu'est le pont, je trouve le résultat satisfaisant. Le vernis est extrêmement fin, et opacifie vraiment la planche, ça limite franchement les reflets et donc la visibilité des défauts.
Je passe donc le vernis sur la carène, et enfin une bonne nouvelle, le résultat est tout à fait convenable.
Ce vernis donne une couche extrêmement fine, assez mate.

J'ai par contre de gros doute sur sa tenue dans le temps vue la finesse de la couche.

J'ai également mis une couche de ce vernis sur le pont, ce qui permet de cacher pas mal l'echec du glass à l'epoxy.

Voilà ou j'en suis.
pour résumer,:
- planche fibrée à la résine epoxy + FdV
- recouverte d'une peinture acrylique sur pont et carène. (en bombe aérosol. résistance pas terrible du tout, mais relativement facile à mettre en oeuvre, et les bombes de graff ont effectivement un bon pouvoir couvrant).
- glassage foireux à l'epoxy sur le pont. recouvert d'un vernis satiné qui masque pas mal les défauts.
- pas de glassage par dessus la peinture sur la carène, mais juste une couche de vernis satiné.

visuellement, le vernis satiné, même si je n'ai pas un super coup de pinceau, donne un aspect mat à la planche que j'aime bien et qui masque pas mal la misère, par contre j'ai de gros doute sur sa résistance, c'est vraiment très fin et fragile.
j'ai pu d'ailleurs constater que malgré sa fragilité, c'était une belle s*******rie à retirer car ça encrasse très bien le papier de verre.

enfin voilà pour ces dernières semaines mouvementées.

Le vernis est entrain de sécher, si le résultat me convient demain, je crois que j'en resterais là et irais me mettre à l'eau avec, il est temps!

J'aimerais proteger le vernis de la carène par un petit glass à l'epoxy, mais je sens que c'est déraisonnable.

Je posterais bientôt les photos pour illustrer tout ça.


Je reste positif, c'est pas si horrible, et cela m'aura au moins permis de pas mal apprendre. ça ira mieux pour les suivantes. Very Happy 

sylvain

sylvb

Messages : 13
Date d'inscription : 25/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: réparation surf pour surfkite suite (partie peinture)

Message  sylvb le Sam 5 Avr 2014 - 2:48

le pont après peinture à la bombe aérosol, acrylique, noir mat.
Puis collage des pads maison, découpés dans une plaque de mousse qui à l'air de vraiment bien amortir.


sylvb

Messages : 13
Date d'inscription : 25/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: réparation surf pour surfkite suite (partie peinture)

Message  sylvb le Sam 5 Avr 2014 - 3:03

Voilà ce que ça fait de mettre de la résine epoxy sur de la peinture acrylique.
sur cette photo, c'est juste un essai que j'ai voulu faire sur le bottom. J'ai rattrapé la misère depuis.

on peut voir:
- en haut à gauche du plug le résultat brut.
- en bas à gauche et en haut à droite du plug, la même surface, après ponçage. (ça devient gris et opaque, sauf les cratères qui restent bien noirs et deviennent plus visibles).
- en bas à droite du plug, la même surface, après ponçage et polish. on retrouve alors la transparence de la résine et un rendu mat,  qui permet d'éviter les reflets ( comme le flash de la photo) et qui masque pas mal les défauts.

" />

sylvb

Messages : 13
Date d'inscription : 25/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: réparation surf pour surfkite suite (partie peinture)

Message  sylvb le Sam 5 Avr 2014 - 3:16

la carène, peinte à l'acrylique et recouverte d'un vernis satiné acrylique au pinceau.

Le vernis est extrêmement fin, et je doute qu'il résiste longtemps. Il a néanmoins l'avantage d'être compatible à la peinture acrylique.



remarque: le vernis n'est pas franchement compatible avec le posca (qui est pourtant lui aussi acrylique). Ca peut marcher, mais à condition de bien laisser sécher le posca, et de mettre d'abord une faible quantité de vernis sur le posca, quitte à passer après séchage une autre couche de vernis par dessus.
(j'ai récupéré quelques éclats de peinture comme ça sur cette planche).

sylvb

Messages : 13
Date d'inscription : 25/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: réparation surf pour surfkite suite (partie peinture)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum