Le Choc !! Interview Pierre Bracar Sun7 !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Choc !! Interview Pierre Bracar Sun7 !

Message  antoinedestbrev le Dim 4 Aoû 2013 - 2:32

Petits devoirs de vacances, que les conditions de nav Canariennes m'ont laissé le loisir de concocter avec Pierre Bracar (Conditions plutôt étranges pour un mois de juillet d'après les locaux...Suspect , bien que j'ai quand même pu jouir de quelques belles sessions de surf à voile, pur nectar pour les "cantonnés" du On-shore bounce , et que j'ai pu travailler mes replacements, et le "partage" de la vague sur un spot de surf !! Rolling Eyes  ). J'espère que ça va faire jaser....Wink 


Guide du petit shapeur amateur (Ca fait « interview par un vrai journaliste »…!): Bonjour Pierre. On commence par une rapide présentation...Tu shapes depuis combien d'années, quel âge as-tu (aussi vieux que moi…ou encore bien pire… !), ta formation de base ?

Pierre Bracar: Je shape depuis 1981 (ma première planche personnelle), déclaré artisan depuis 1982, 32 ans de shape on dira ! J’ai 53 ans.
Ma formation de base ? J’avais suivi une formation durant l’hiver 1981, à Paris, pour apprendre à réparer les supports nautiques en plastique, fibre de verre … En gros pour me familiariser avec le monde de la plasturgie.
C’était une société privée parisienne, SOCLEMA, qui avait vite vu venir le futur accroissement  des artisans dans ce domaine, avec l’invention de la planche à voile dès la fin des années 70.
Ils te formaient en 2 mois,  et même te vendaient des matériaux !
J’ai eu la chance , voire un signe du destin pour moi,  de pouvoir  durant ces 2 mois, participer à la réalisation d’un prototype pour un client de SOCLEMA , une toute jeune société qui s’appelait BIC, qui venait commander  un modèle de planche « FUN » .  Ce modèle deviendra plus tard la planche de série Bic Show -ci-dessous) !!   (Ndlr : sortez vos mouchoirs les anciens !!...)
A la fin de mon stage, après avoir vécu avec cette opportunité, un vrai déclic de passionné, je suis reparti avec mes 20 mètres de tissus sous le bras, mes 5kg d’époxy   … Ma décision était prise de monter mon entreprise de fabrication  de planche à voile. (On ne disait pas « shapeur » à l’époque !!!)


Gdpsa: dès le départ pour Sun7? Ca représente combien de planches en gros?

PB: OUI, dès le départ pour Sun7, car très vite j’ai eu l’occasion de rencontrer d’autres passionnés, la présence d’esprit de créer une marque à apposer sur mes créations.
Les frères AUGER, Olivier et Jean Marc, shapeurs eux aussi de ma région (autour de l’étang de Berre, plage du Jaï), ont très vite fait de me motiver à apprendre les rudiments du shape, et ceci de manière « empirique », sur le tas, comme on disait. Un saine compétition s’est  instaurée entre nous 3, à qui innoverait le mieux, ou ferait simplement la plus belle planche en forme et finition.
Un jour aux Lecques, je rencontre un gars qui revenait d’HAWAÏ,  incroyable pour l’époque, Hervé BERILLON, qui venait d’apprendre à peindre à l’aérographe.
Il me propose de peindre mes planches, directement sur le polystyrène, de collaborer en gros avec moi pour rendre mes créations plus « artistiques ».
Son style de décoration était tout simplement de reproduire des cartes postales de là-bas, des photos de couchers de soleil hawaiiens !
De vrais tableaux sur les carènes, qui donnèrent le nom de « Hawaiian Sunset », puis Sunset pour faire plus simple, puis par soucis de nom déposé en surf, le jeu de mot  franco-anglais  « Sun7 », qui est resté !
Combien de planches réalisées ? Je n’ai jamais trop  compté … j’imagine plus de 1200 planches, dont  95 %  de modèles vague.


Gdpsa: combien d'ateliers de shapeurs indépendants à l'époque? C'était comment l'ambiance? Vous aviez d’ailleurs mis en place l’ASF (Association des Shapeurs Français), afin de fédérer le monde du shape, malgré les intérêts économiques de chacun, mais pour lutter contre qui, quoi ?

PB: A l’époque les ateliers amateurs et pros, poussaient comme des champignons, je crois qu’en 1985 on était une bonne vingtaine dans la région marseillaise… L’ambiance était à la saine concurrence, chacun y allait de son originalité, les teams de coureurs des marques custom (Sun7, Sormiou, Somervent, Funny wind , Epluchures …) se mesuraient sur les spots en créant des spectacles  à chaque coup de Mistral au spot du David (baie de la pointe rouge à Marseille) !
Je n’ai participé à L’association des shapeurs français  que lors d’un salon  à Anglet, Gliss expo, ou nous avions échangé nos différents points de vue, déjà apparaissaient les 2 catégories de shapeurs, ceux qui ne produisaient que sous leur marque « custom » et ceux qui s’étaient déjà « offerts » à une grande marque de planche de production. La  fin annoncée de l’association en quelque sorte !
Au départ, l’ASF avait été créée, il me semble, pour lutter déjà, contre la concurrence de l’industrie du windsurf (BIC, MISTRAL, F2 …)
Le milieu des artisans du custom était riche, bien que constitué d’individualités, il était important de se réunir sous un même discours de défendre de nos critères de qualité de réalisations, mais surtout de rappeler, que c’était nous qui représentions le vrai développement, l’apport d’innovations,  dont l’industrie se nourrissait pour grossir !  C’était le principal sujet évoqué  dans l’association, mais le sort était déjà jeté sur la table (ronde)… Ace, Tabou, et bien d’autres noms, s’étaient déjà vendus à de grandes marques de série. Le ver était dans la pomme !
Moi j’ai finalement été celui qui à résisté le plus longtemps à se « vendre », par rapport à ce groupe de shapeurs de l’époque !


Gdpsa: Peut-on envisager une réémergence de cet ASF, ou d’une structure comparable aujourd’hui ?

PB: L’ASF  pourrait renaître aujourd’hui, en tout cas, ce serait le moment !!
Cette « coalition » pourrait permettre d’informer le consommateur de planches de série qu’il existe une alternative quasi moins chère aux marques habituelles qui produisent en Thaïlande… un produit custom réalisé en Europe, dans des structures-atelier, parfois  à proximité de chez eux ,proposant un produit très haut de gamme en réalisation, de  vrais flotteurs  sur mesure, construits avec les derniers apports technologiques du milieu du composite .


Gdpsa: D'où est venue l'inspiration sur les shapes au départ? Qui inspirait qui ? Et ensuite?

PB: L’inspiration des shapes au début, est carrément venue  des planches de surf.
On extrapolait leurs formes, pour les mettre à des mesures de windsurf.
On appelait ça des « sinkers », des « planches qui coulent » !
On avait recupéré, avec les frères AUGE, un bouquin américain, « comment fabriquer sa planche de surf »…  Ca a été notre bible pour acquérir les rudiments de construction, mais surtout de conception d’un flotteur de surf, et de planche à voile !
Comment se fabriquer ses gabarits, pour garder et faire évoluer ses formes, dans quel ordre devions nous aborder les différentes étapes de construction….La base d’un shapeur en somme !
Ensuite, les différentes catégories de planche sont apparues ...les flotteurs de vague, de vitesse, de slalom … Chaque discipline avait sa propre technique de construction, ses critères de performance par rapport au programme de navigation défini par le niveau de l’utilisateur, le type de plan d’eau …

L’inspiration pour chaque shapeur, venait aussi (pour moi en tout cas) de ce que faisaient les collègues de  profession, en France ou à l’étranger, cela permettait  de vérifier si on allait dans la bonne direction ou même de s’inspirer du voisin, en y mettant sa recette perso… Tout le monde participait à rendre le produit custom très évolué et hyper innovant … on avait toujours plusieurs longueurs d’avance par rapport aux marques de planche de production, il suffisait d’aller dans un salon nautique pour mesurer ça en direct !!!


Gdpsa: Et au niveau de la fabrication et des matériaux, qu’ont apporté les shapeurs français ?

PB: Principalement l’avènement du principe de stratifier un pain de polystyrène avec de l’Epoxy et fibre de verre, plutôt que l’incontournable système nord américain Clark /Polyester !
Gain de poids et de résistance aux chocs  … ça a été une révolution en Europe, que nos collègues hawaiiens ont suivi bien plus tard !
Plus tard le principe du sandwich, PVC au début,  puis l’application du carbone, ont apporté en France et en Europe, un niveau de qualité très haut de gamme … procédé qui inspirera l’usine Cobra plus tard, pour créer une énorme structure qui fabrique pour partout dans le monde !
Avec ma marque SUN7, j’ai été un constructeur EPOXY fidèle (je n’ai JAMAIS construit de planche en résine polyester). J’ai suivi de très près l’évolution vers le sandwich, toujours assez collé aux innovations de shape et de construction.  Mes premières planches pour mes coureurs qui ont voyagé à  Hawaï, notamment les planches de Raoul Lequertier en monolytique époxy et mousse Sfoam  (polystyrène extrudé), avaient surpris les locaux, de part leur solidité aux chocs et en réception de saut.
Rappelons que Raoul avait été un des premiers planchistes marseillais à poser des front loop à Hookipa, sortant même avec ses sauts, certaines grosses pointures de l’époque durant la O’Neill classic  (David EZZY , Doug HUNT..)

   
Gdpsa: Ca valait combien une planche à l'époque ?

PB: Autour de 5000 francs… le prix augmentait peu d’une année sur l’autre ! Si on fait une corrélation avec aujourd’hui, le coût de la vie, le montant du SMIG… C’était franchement pas cher, à peine plus de 1000 francs, mais plus cher qu’une planche de série dans le même programme de navigation, contrairement à aujourd’hui !  

Gdpsa: Le custom aujourd'hui, ça marche? A quel type de clientèle ce produit correspond-t-il?

PB: Si ça marche  le custom ? C’est compliqué, le nombre de demandes a beaucoup trop baissé. Le marché est devenu bien trop concurrentiel, les marques « ténors » du marché on fait changer la mentalité du client  « haut niveau » …  Les shops ont non seulement suivi les marques, mais ont instauré en plus leurs normes commerciales. Reprise de l’ancien modèle, stock d’occasion conséquent  de plusieurs millésimes  antérieurs pour chaque marque …
Le flotteur custom est sensé correspondre à un client qui cherche un produit haut de gamme, qui a pu faire un peu le tour du marché en ayant déjà acheté quelques modèles de série de plusieurs grosses marques, et qui cherche quelque chose d’un peu plus pointu, ou plus léger, ou plus performant sur l’eau, qui lui soit plus adapté en bref. Pour le client très exigent qui cherche un produit « à part », rare et unique.
Il viendra « consulter » le shapeur qui selon lui, correspondra au  spécialiste du type de flotteur qu’il rêve d’avoir.  Le shapeur fera en sorte de rendre son rêve concret.
Le comble c’est que de nos jours et en moyenne, une planche fabriquée par l’un des rares shapeurs qui restent en France, lui coûtera moins cher de 200 euros qu’une grande marque de série !
Pour quelque chose de certainement plus pointu !

 
Gdpsa: Pourquoi donc, et depuis quand, est-ce devenu plus compliqué?

PB: Je reviens donc sur les réseaux shop en commercialisation des marques de flotteur de série.
Les magasins ont réussi à montrer le produit de production comme, LE haut de gamme  en termes de qualité et de dernière technologie de construction. Evidemment leur discours va avec leur intérêt commercial.
Des gammes de flotteurs « au grand complet », la présentation en shop, le discours technico/commercial a fini par, non seulement mettre le doute dans la tête des clients, mais à la longue (Milieu des années 90) faire oublier l’existence des shapeurs sur le marché, ce qui est un comble !
L’effet « show room »  des vitrines des shops, le niveau de qualité de finition des planches de production (ce qui n’était pas le cas avant !! ça ressemblerait presque à du custom !!), et surtout la revente /reprises des modèles d’occasion des millésimes des années antérieures de chaque marque (un cercle vicieux pour l’acheteur)… Force est de reconnaître que toute cette organisation commerciale orchestrée par les marques en amont,  a convaincu le client que le produit série était plus alléchant,  un « prêt à consommer »  attractif, agrémenté de magnifiques catalogues ultra sophistiqués, et de non moins  magnifiques vidéos de promotion des marques sur le net, représentant une part de rêve, avec la mise en scène de coureurs de très haut vol (Ndlr : dont le niveau n’a strictement rien à voir avec la marque de planche qu’ils ont sous les pieds !!...).


Gdpsa : Quelles spécificités apportes- tu en terme de shape, par rapport à des planches produites chez Cobra?

PB: En terme de shape, en rapport à ce que proposent toutes les marques de série, on peut s’adapter à n’importe quel programme de navigation demandé, à partir du moment où cela reste cohérent. Et ceci fera appel à l’expérience pro du shapeur, qui saura analyser et traduire en paramètres, le type de comportement que désire le client.
Bien sûr , il existe pas mal de petites différences entre un modèle et l’autre, d’une marque à l’autre, autant de combinaisons que l’on puisse imaginer, mais le  shapeur spécialiste en tant que tel, peut non seulement conseiller son client, mais de plus lui faire SA combinaison de paramètres donnés . Par exemple : le rocker d’une planche de vague on shore (tendu), avec la configuration aileron d’une surfeuse side-shore, des côtes de planche  spécifique ( plus large au maitre bau, moins large à l’arrière) … Le but à atteindre étant que le client ait la sensation , quand il essaye son nouveau custom, de le connaitre déjà , et qu’il puisse dorénavant repousser ses limites de progression, à la recherche de sensations de contrôle, maniabilité , pilotage..vitesse  !!!


Gdpsa: Et en termes de construction?

PB: Oui, en termes de construction,  l’évolution technologique dans les différents domaines d’applications de l’industrie, permet de nos jours aux shapeurs d’accéder à toute une série d’innovations.
De nouveaux matériaux voient le jour, du liège par exemple comme alternative au sandwich PVC,  qui apporte des comportements très intéressants, des fibres micro tubulaires de verre, des carbones de haut module d’élasticité tissés suivant des angles qui augmentent la résistance structurelle sans augmenter ni le poids, ni surtout le trop de rigidité, des techniques de sous vide qui procurent un meilleure optimisation du rapport résine/fibre, sans toutefois assécher les tissus (Ndlr : composite = fibre + résine, certains auraient tendance à l’oublier… !) , des qualités de résine époxy  plus adaptées à la fabrication à température ambiante, avec des catalyseurs modulables….un univers de solutions techniques pour toujours plus de performances des matériaux, abordables en coût, permettant à de petites structures d’accéder à des technologie d’un niveau de celles de l’industrie aéronautique ! En définitive, une mise en œuvre, et un suivi avec contrôle qualité systématique, tout au long de la fabrication, par un seul et unique « opérateur », « expert » de chacune des étapes, des moindres détails du shape, à la finition….Nous nous attachons à ce que nos procédés de mise en œuvre garantissent un respect du shape de départ, et en particulier de la ligne de rocker.


Gdpsa: Et tout ça à quel prix? Dans quels délais?

PB: Le tarif actuel d’une Sun7, équipée (straps et ailerons) en matériaux haut de gamme est de 1890 euros.
Délais un mois.  La construction « client » en soit, celle qui demande le plus d’attention en concept et finition, demande 12 jours.
Ndlr : Pas assez cher, ça risque de passer pour du bricolage !!....La clientèle « haut de gamme » ne se sent bien que lorsqu’elle se fait plumer….


Gdpsa: Si l'on dresse une liste exhaustive de tous les shapeurs travaillant pour les grandes marques fabriquées chez Cobra, on peut admettre sans trop se faire violence qu'ils sont talentueux, mais sont ils indépendants dans le choix de leurs shapes? Comment travaillent-ils? Comment se passe le renouvellement d'une gamme ?

PB: Bien sûr, tous les shapeurs des grandes marques sont talentueux, il n’y a pas de place pour de mauvais concepteurs, compétitivité du marché oblige !
Le shapeur d’une marque de production, travaille en général en exclusivité pour cette marque, de plus son planning de développement est déterminé par les responsables commerciaux, les « manager » qui établissent une stratégie pour l’année qui arrive , et imposent donc une liste de certains modèles de flotteur,  avec à chaque modèle un cahier des charges à remplir. Ce n’est pas le shapeur de la marque qui choisit  ses nouvelles lignes, c’est la tendance du marché qui décide.
Il ne peut pas trop y avoir de tâtonnement, de recherche (bref pas de vrai développement prototype) car le rythme de la commercialisation et le temps nécessaire pour concevoir au mieux des flotteurs  innovants (qui vont justifier un caractère « nouveau millésime »,  pour que le consommateur ait envie de l’acheter  encore  cette année), est TRES COURT  et les gammes trop étendues!  Donc seuls quelques modèles apportent réellement une évolution concrète, en shape ou en construction !
(Ndlr : Et moi qui croyais naïvement que l’année « intermillésimes » servait à fabriquer et tester tout plein de protos !!! Coup dur au moral… !)


Gdpsa: As-tu des contacts avec certains d'entre eux? Et d’ailleurs, parmi les français de la « grande époque », quels sont ceux qui travaillent aujourd’hui pour les grandes marques, ou plus largement en lien avec Cobra ?

PB: Oui, j’ai gardé des contacts avec certains des shapeurs des marques, F.Wollenweider… Marco Copello…, même si ils me considèrent comme un dinosaure !!!

Gdpsa: Peux-tu nous parler de ton expérience avec la série (Ndlr: Tiga)? As-tu travaillé de manière similaire à ce que tu décris plus haut?

PB: Mon expérience avec Tiga, et avec le monde des planches de série :
A mon arrivée pour m’installer à Fuerteventura, j’ai reçu un coup de fil de Benoit TREGUILLY, boss de chez Bic  (propriétaire de TIGA ) , qui venait de « perdre » son shapeur Fabien Wollenveider , qui partait voler de ses propres ailes pour TABOU.
Donc au pied levé, j’ai accepté l’offre de Benoît, pour reprendre un développement pour les planches TIGA, pour une nouvelle gamme de planche de vague et une nouvelle gamme de BoarderX  (planche wave slalom)…
8 modèles au total ont été conçus. Une expérience assez forte pour moi, en tant que professionnel, puisqu’il a fallu que je m’adapte à une demande bien différente à ce que j’étais accoutumé à recevoir.
En effet, concevoir une planche sur mesure pour une personne, est très éloigné d’une demande de concevoir une  gamme de planche déclinée en 3 volumes, et destinée à une fourchette large de types d’utilisateurs.
Pas mal de prototypes de pré-production ont été nécessaires pour valider à chaque fois « LE » bon modèle pour chaque volume. A l’époque j’avais sollicité l’aide technique de plusieurs coureurs/metteurs au point, comme Jb.CASTE, Philippe RAYMOND (Ndlr : le « Gonz » des tests Planchmag), Patrick VIGOUROUX.
Enrichissante aventure,  remise en question du procédé de concevoir un flotteur … en somme cette aventure TIGA à été un gros challenge !


Gdpsa: Les planches ont eu de bons tests dans la presse si je me souviens bien...?

PB: Oui, nous avions eu de bon tests , CHEZ TIGA (BIC) ils étaient ravis … Mais ça c’est vite arrêté, la direction Bic sport ayant décidé après 2 saisons, de consacrer ses efforts financiers au développement d’un nouveau standard de « voile légère », un petit dériveur entre un optimiste et un laser pour le marché des écoles de voile !
Arrêt net pour moi dans mon rôle de shapeur de la marque TIGA, alors que j’avais commencé à travailler de nouveaux modèles de vague pour venir compléter la gamme Tiga  X wave pour l’année suivante…
Impératif de rebondir oblige, j’ai contacté mon frère Philippe, qui venait de créer sa boite de distribution de matos de windsurf PBWIND, pour lui proposer l’idée de lancer notre propre marque de planche de série …les 7th wave …
La page TIGA  étant tournée, et après avoir revu mon programme d’une gamme de planche de vague adapté à la stratégie 7Th wave, disons plus « pointue » que le cahier des charges TIGA, j’ai donc remanié mes prototypes et créé la ligne « all-in-one », une gamme de planches de type de navigation en vague  universelle, un mélange de ligne entre une pure one shore et une pure side shore !


Gdpsa: On peut voir sur le site Wavetoy, que tu distribues les planches AB+....

PB: Non, ça c’était un accord avec entre mon frère et Anders BRINGDAL, à qui il restait du stock de boards Mistral invendues …la seule intention était de  lui  donner un coup de main, rien à voir avec les 7th wave série, et les nouveaux 7th wave « Custom série ».

Gdpsa: Justement, ce concept de "Custom série"?

PB: Le concept « Custom série », est partie du fait que PB wind, la société de distribution de mon frère avait « levé le pied » depuis peu, j’ai décidé de reproposer des flotteurs 7th wave, légèrement modernisé en proportion de shape et déclinable en 3 gammes … En fait je préconçois des modèles pour dégrossir le travail, et le client intéressé peut choisir le type de flotteur qu’il recherche, quitte même à fusionner 2 types de lignes de shape ! (Ndlr : quasi du Custom donc…)
C’est fabriqué à Fuerteventura, suivant un procédé de construction dernière génération, sous vide, contrôlé  par moi-même, étape par étape , avec des matériaux très haut de gamme, carbone UD, carbone Bi-axe, liège, PVC…


Gdpsa : Sun 7, c’est uniquement du Windsurf, ou plutôt, du Wind Surf ?

PB: Tu  as mis un espace volontairement entre wind et surf … oui, en effet on peut dire comme ça !
C’est vrai que j’aurais tendance à donner un caractère très SURF à mes flotteurs !


Gdpsa : Ton expérience accrue en Wind, par le shape de SUP, et de quelle manière, même si c’est un peu technique ……

PB: Il y a 3 ans, installé à Fuerteventura (depuis 7 ans), j’ai par la force des choses dû m’intéresser à ce nouveau phénomène surf qui avait vraiment l’air de s’imposer sur l’île.
J’ai alors fini par céder et commencé par coller mon œil dessus, sur des planches de surf tout d’abord, pour comprendre les rockers, les formes de rails, les harmonies de lignes…J’avais la chance d’être en collaboration avec un gars qui louait des planches haut de gamme, de construction epoxy/Pvc (surftech) : une grosse soixantaine de modèles différents du longboard au super short board  ( OUI…en surf , il faut parler anglais…excuse me…!), rien que des signatures célèbres, G&S, Al Merrick, Rusty, …j’en passe ….
Et puis j’ai eu la démarche de prendre quelques mesures de référence/repère sur des planches de SUP hawaiienne, les PSH !
J’ai créé la marque ONE CHE, en faisant mes gabarits personnels, un mélange de sauce hawaïenne avec une grosse pincée de condiments windsurf européen ( One-Che c’est pour faire couleur locale), et j’ai attaqué une gamme de planche S.U.P  qu’on a fait essayer, puis loué, puis vendu !  Ca tourne bien maintenant, One–che commence à être connu !


Oui, tout ça m’a apporté beaucoup pour mon métier de shapeur de planche de windsurf , car j’ai amélioré ma maîtrise des volume, des rocker type surf ( gros kick arrière), et puis ces rails « boxy » typique de la planche de surf …..J’ai peut être « rafraîchi » mes notions  de shapeur avec cet apport de nouvelles lignes.
Une influence constructive, surtout sur mes planches de  windsurf de vent léger (très léger), mes WAVE SAILING de 100 litres ont vu le jour depuis. De vraies windsurf...POUR SURFER !


Gdpsa: Des projets en vue?

PB: Alors oui, fort de cette expérience de m’être mis à shaper des S.U.P,  j’ai eu l’opportunité de rencontrer Sylvie RENART à Fuerteventura (Ndlr : 3 fois championne du monde de vitesse en windsurf…. http://www.sylvierenart.com/index.php/qui-suis-je/ ), qui m’a proposé en 2011, que je lui conçoive et réalise un prototype de planche Hybride, planche à voile et S.U.P !
Son idée était clairement de créer un nouveau support de glisse, pour les écoles de windsurf de France et de Navarre !
Evidement, là pour moi ça a nécessité pas mal de réflexions  techniques, puisqu’il s’agissait d’arriver à « pondre » une planche à voile qui apporte une vraie innovation par rapport à ce qu’il y avait déjà sur le marché, avec des marques comme BIC et Starboard, qui ont une expérience énorme dans ce domaine .
De plus il fallait que je lui intègre, selon Sylvie la visionnaire, des paramètres de planche de S.U.P débutant, une vrai 2 en 1 qui permettrait aux écoles  de voile de développer l’enseignement de la planche à voile au travers de, ou grâce à la pratique du S.U.P !!!
Là, on est plus dans un simple suivit de mode du SUP, on recherche un résultat  pour faire évoluer une discipline !
Sylvie a eu confiance en moi,  je ne sais pas si elle se rendait compte (je crois que oui….) qu’elle s’adressait à un shapeur qui a toujours évolué dans le haut niveau en tant que clientèle et niveau de pratiquants !!!
Là, c’était un 180° par rapport à mes repères, un vrai challenge dans ma carrière.
Bref, la 200 litres est née, après avoir été testée et re-testée en clubs avant d’envoyer le modèle se faire mouler à l’usine Terminatech en Tunisie (Ndlr : qui a produit aussi les 7th Wave)
Elle porte un nom, l’Aerial Windsup  « By Sylvie RENART, Shape Pierre BRACAR », et elle a son site : ICI
(il semblerait qu'il puisse y avoir des problèmes d'accès à ce lien, dans ce cas, le voici: http://www.aerialwindsup.com/presentation/equipe)
Elle a déjà son vécu cette première année dans les clubs de voile français avec très bon accueil !
Elle aura une petite sœur bientôt, une petite 150 litres plus axée performance, mais toujours hybride, planche à voile et S.U.P, puisque le prototype est déjà en voie de départ en usine !


Gdpsa: Merci infiniment Pierre, pour cette mine d’informations. J’ignore si le custom de beaux jours devant lui, mais avec une telle dynamique, et une passion intacte des premiers jours, je ne me fais finalement pas trop de soucis !! Serais-tu prêt à répondre à d’éventuelles questions complémentaires des membres de ce forum ?

PB: J’ai déjà commencé non ?!...Merci à toi !!


Dernière édition par antoinedestbrev le Lun 2 Jan 2017 - 5:45, édité 3 fois
avatar
antoinedestbrev
Admin

Messages : 1615
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 48
Localisation : Saint Brévin

Voir le profil de l'utilisateur http://www.guidedupetitshapeuramateur.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Choc !! Interview Pierre Bracar Sun7 !

Message  recif2000 le Mar 6 Aoû 2013 - 3:31

AAAHHHHH !!!! merci Antoine pour ce beau moment de partage !

recif2000

Messages : 153
Date d'inscription : 24/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Choc !! Interview Pierre Bracar Sun7 !

Message  antoinedestbrev le Mar 6 Aoû 2013 - 3:33

Je savais bien qu'il y avait des gens sensibles sur ce forum......Sad 
avatar
antoinedestbrev
Admin

Messages : 1615
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 48
Localisation : Saint Brévin

Voir le profil de l'utilisateur http://www.guidedupetitshapeuramateur.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Choc !! Interview Pierre Bracar Sun7 !

Message  wind73 le Mar 6 Aoû 2013 - 16:01

Ah mais quel bonheur ! après avoir laissé au kiosque le 188ème pinchavoile spécial manoeuvre au contenu très similaire à l'édition 1987, je tombe sur une floraison d'idées nouvelles de Pierre Bracar après 32 ans de shape cheers Merci à vous deux ça fait du bien de lire ça ... Voire comment Pierre Bracar est passé de l'approche custom à la série et réciproquement, du pointu au sup/windsurf école, a enrichi sa réflexion des inluences sup & surf...Cela représente un grand recul et on sent la passion toujours intacte...J'espère que l'échange pourra se poursuivre sur le sujet des influences respectives du SUP, SURF & Windsurf pour les shapes hybrides et de waivesailing light wind et strapless.. c'est un sujet passionnant, les idées reçues aboutissent à une opposition entre sup/surf et planning, mais visiblement en réfléchissant bien... enfin en résumé merci !!!

wind73

Messages : 112
Date d'inscription : 16/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Choc !! Interview Pierre Bracar Sun7 !

Message  cedric le Mer 7 Aoû 2013 - 7:52

Très bonne initiative de ta part Antoine et merci à Pierre de jouer le jeux et de partager ses connaissances et infos!!!
Merci à tous les deux
Cedric
avatar
cedric

Messages : 113
Date d'inscription : 07/11/2010
Age : 34
Localisation : versailles

Voir le profil de l'utilisateur http://www.nine-ink.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Choc !! Interview Pierre Bracar Sun7 !

Message  antoinedestbrev le Jeu 8 Aoû 2013 - 4:11

Salut Pierre

L'interview semble récolter sa petite audience, et susciter l'intérêt, si l'on en juge, non pas par le nombre des réponses, mais par celui des visites !!

Il y a un sujet que nous avions abordé à Fuerte, concernant tes projets, et que nous avons un peu zappé dans l'interview.....c'est celui de proposer à des gens que le custom fait rêver, mais que le sandwich terrifie, de pouvoir SE fabriquer leur planche, avec un minimum d'outillage et un atelier très sommaire, une sorte de "kit de fabrication, ou Pack", un peu à l'instar des PACKS.Atua proposant un certain nombre d'options (ça par exemple: Pack FISH BOARD), ou à celui des kits des années 80 qui ont fait nombres d'heureux....

Ce serait quoi exactement ? (si tu penses que cela nécessite l'ouverture d'un sujet dédié, aucun problème)

a+
Antoine


Dernière édition par antoinedestbrev le Ven 9 Aoû 2013 - 0:41, édité 1 fois
avatar
antoinedestbrev
Admin

Messages : 1615
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 48
Localisation : Saint Brévin

Voir le profil de l'utilisateur http://www.guidedupetitshapeuramateur.fr

Revenir en haut Aller en bas

Concept ; SHAPE signé à finir soi-même

Message  Pierre Bracar le Jeu 8 Aoû 2013 - 13:38

Salut ANTOINE ,

Oui, en effet on avait parlé pendant ton séjour, d'un concept auquel j'étais en train de réfléchir sérieusement .

Voila , en fait je voudrais proposer le fruit de mon expérience de shapeur , à des personnes qui aimeraient pouvoir participer à la construction de leur planche , mais en même temps qui cherchent à "assurer" un résultat de fonctionnement sur l'eau de leur flotteur , une adéquation parfaite au programme de navigation de la planche qu'ils rêvent d'avoir .
Mon idée principalement vient du fait de , comme tu l'as démontré dans tons site web, le procédé de placage des plaques PVC , le bon choix de ses côtes de planche et la réalisation même du shape , peut paraître compliqués et hasardeux , pour certains !

Donc je proposerais de leur vendre , un produit , shapé en fonction de leur besoin, puis livrée dans un état ou le flotteur , de pourra plus "bouger" en forme , tout au long du procédé de finition de la planche qu'il réalisera lui même .


C'est à dire , le flotteur sera plaqué dessus/dessous , en PVC 3mm (pont) et 5mm (carène) , avec les différents inserts et boitiers d'ailerons/pied de mat marqués en emplacement ...suggestion de positionnement selon le shape et le gabarit et caractéristiques ,du futur utilisateur !
En construction , et notemment en renforts fibres , le flotteur recevra déjà des renforts spécifiques en fibre de verre /PVC et carbone 125 gr SOUS les PVC , garantie de fiabilité d'accroche des " peaux " et de resistences des insertions !

ENSUITE pour le client il lui reste à terminer sa planche en suivant une partie simple et finale du procédé ... ( il peut même suivre ton guide dans ton site web pour les étapes concernées , ou recevoir mes consignes en direct téléphone ou mails)
Procédé qui se limiterait à, poser ses inserts/boitiers , et stratifier ses dernières couches de tissus par dessus (2 étapes) puis les étapes de finition /peintures
PAS D'OUTILLAGE LOURD , PAS DE RISQUE (ou très peu)DE RÂTER SA PLANCHE .

Mon concept peut être "modulable " pour s'adapter à un type de demande ... on peut imaginer devoir livrer la planche custom , dans un état de fabrication plus avançé !

Le client shapeur amateur avertit, pourrait choisir ainsi sa planche en mesures , en décoration , il aura la satisfaction d' en avoir crée une partie , un une garantie d'avoir une pièce unique , avec un tampon label de 100% top fonctionnement sur l'eau... c'est ce qui compte au fond...

Voila , j'aimerais avoir des réactions des lecteurs , au sujet de cette idée , ça la fera s'affiner encore plus !!! Votre opinion compte .
merci d'avance

Pierre Bracar

Messages : 23
Date d'inscription : 23/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Très bonne idée !

Message  Cyril le Jeu 8 Aoû 2013 - 14:32

Salut !

Je trouve que c'est une bonne idée et une bonne initiative ! Cela permettra aux véliplanchistes de se remettre le nez dans la poudre Rolling Eyes, et d'apprécier le côté "c'est moi qui l'ai fait !".   
As-tu déjà pensé à effectuer des stages (Je serais le premier à venir Very Happy ) ? Car même si la personne n'as plus beaucoup de choses à faire, ce serait tout de même bien de lui montrer deux-trois trucs de manière pratique et non théorique. Une notice d'utilisation risque de ne pas être suffisant pour tout le monde.

Sinon c'est super pour les shapers néophytes ou tout simplement les papas (et mamans Laughing ) qui veulent apprendre à shaper à leur fils ou fille.
Une autre possibilité serait d'avoir plusieurs types de kits tels que :
- Planche shapée, sandwich-ée, insert-ifiée
- Planche juste shapée
- Planche etc.

Donc ton principe est super, mais à conseiller aux bricoleurs ou à ceux qui aiment les expériences excitantes et dangereuses ! Very Happy 

Je suis ça de près !
Bonne soirée,

Cyril
avatar
Cyril

Messages : 192
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 22
Localisation : Aix-en-Provence

Voir le profil de l'utilisateur https://vimeo.com/cyrilorlhac

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Choc !! Interview Pierre Bracar Sun7 !

Message  antoinedestbrev le Ven 9 Aoû 2013 - 0:30

Salut

Je vois que ça a mûri depuis quelques semaines !!

Si l'on considère que ce sont très probablement les étapes de sandwich un peu techniques (pompe à vide, préformaqe du PVC, conservation et/ou restitution du shape d'origine...) qui rebutent les shapeurs amateurs de passer de la construction d'un surf, à celui d'une planche de Wind (et certains en meurent d'envie !!...bounce ), je trouve ça plutôt intéressant.

Cela laisserait le loisir de choisir ses échantillonnages extérieurs, de faire la finition, la déco, donc de se familiariser avec pas mal de techniques, en particulier de stratification, de délirer un peu (résines teintées), d'utiliser aussi un peu les techniques de sous vide si on le souhaite, et le tout sans grands risques il est vrai à ce stade de la fabrication....Cela permettrait aussi d'inonder les plages de petits customs multicolores !

Il faudrait alors bien entendu posséder une carte VIP très "Select" sunny , et de gros moyens financiers pour accéder aux précieuses infos de ce forum....!Laughing 

Après un certain nombre de réactions (patience....Sleep ), il faudra aborder l'incontournable question du prix du produit, et évaluer celui de tout le reste des opérations à mener pour terminer la planche.

Et puis il faudrait que les mentalités changent: on achète pas une planche dans le seul but de la revendre !! obsédé geek par le "marché", les fausses innovations, le tape à l'oeil,  c'est insensé Suspect , mais d'abord dans celui d'en jouïr, de se faire plaisir sur l'eau, et de la garder, donc de bien la maîtriser ....l'avantage du custom, c'est que c'est du sur mesure, et que ça dure !....

Bon, attendons les réactions.....(PS: post lu 155 fois à ce jour....je surveille....cyclops )

Antoine afro
avatar
antoinedestbrev
Admin

Messages : 1615
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 48
Localisation : Saint Brévin

Voir le profil de l'utilisateur http://www.guidedupetitshapeuramateur.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Choc !! Interview Pierre Bracar Sun7 !

Message  recif2000 le Ven 9 Aoû 2013 - 2:59

j'aime bien l'idée ... pour la première board je me concentre sur les peaux extérieures et la finitions ( c'est déjà pas mal ! ), en testant la mise sous vide sans risque pour le flotteur. Apres, " tiens je m'en ferais bien une 2eme, mais le pvc, ca dois pas être si compliqué, et ma pompe marche... je vais commander un pain avec la carène bloquée ... etc, etc ...
Apprentissage progressif, en fonction de ses compétences à un instant T et de ses capacités d'évolution/perfectionnement ...

Et après sur la plage : " c'est toi qui a fait ca ? " : hop : bouche à oreille, etc, etc ... A mon avis excellent moyen de lutter contre le monopole de la série.

Seuls inconvénients : le tarif ne doit pas être trop élevé pour que l'avantage par rapport à la série reste super attrayant, et pour Pierre : beaucoup de sollicitations à gérer ( tel, mails, etc, etc ... ) en plus de son boulot déjà existant ...

recif2000

Messages : 153
Date d'inscription : 24/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Choc !! Interview Pierre Bracar Sun7 !

Message  antoinedestbrev le Lun 12 Aoû 2013 - 2:47

Et oui, le custom, c'est beau, c'est haut de gamme, c'est coloré, technique.....drunken I love you ....mais de là à franchir le cap et se marginaliser.....Rolling Eyes 

Et puis, passer à côté de toutes les innovations plus percutantes les unes que les autres de la série chaque année Laughing , quitter la horde et briser ses chaînes.....?.....Une Cobra de l'année ? (trop chère Suspect ou alors être "prescripteur", ça a l'air bien en vogue !!), de l'année dernière ? Un custom, rien que pour moi ? un préshape ?

Oui, mais qui sont ces "shapeurs" qu'on ne voit plus dans les magazines ?....

Le prix va être décisif certes, mais pas plus que la démarche que l'on souhaite avoir.
Et vous, vous mettriez jusqu'à combien dans le commerce ?

D'ailleurs, qui aurait une idée très précise du prix de revient d'une planche "garage-shaped" (moi oui ! mais j'ai pour interdiction de faire du prosélytisme.....) ?

Antoine
avatar
antoinedestbrev
Admin

Messages : 1615
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 48
Localisation : Saint Brévin

Voir le profil de l'utilisateur http://www.guidedupetitshapeuramateur.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Choc !! Interview Pierre Bracar Sun7 !

Message  Cyril le Lun 12 Aoû 2013 - 5:34

Je pense que les planchistes auront toujours du mal à quitter leur habitude d'acheter des planches de séries TANT qu'ils n'auront pas shapé !
Ce doit être là la phase clef qui leur fera changer d'avis.
Pour ma part, l'investissement que j'ai mis dans le shape revient à payer le prix du planche de série qui a pas plus de 2-3 ans (1*** €) SAUF que cela comprend beaucoup de non-consommable tels que les machines-outils, supports, etc. MAIS aussi le consommable comme la résine (de quoi faire plusieurs planches), plugs, polystyrène (de quoi faire plusieurs planches), etc.
La prochaine fois que je ferrais une planche j'aurais déjà le prix du non-consommable en moins.
Et surtout le shaper aura toujours le prestige du custome !

Quand on voit de cet oeil le shape, il y a tout à y gagner !

Donc même si Pierre Bracar vendait ses kits de shape plus cher que si la personne faisait sa planche "garage-shaped", je pense qu'il y aurait toujours moyen d'attirer l'attention des planchistes.

D'ailleurs, qui aurait une idée très précise du prix de revient d'une planche "garage-shaped" (moi oui ! mais j'ai pour interdiction de faire du prosélytisme.....) ?
N'oublions pas les heures de travail !

Cyril
avatar
Cyril

Messages : 192
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 22
Localisation : Aix-en-Provence

Voir le profil de l'utilisateur https://vimeo.com/cyrilorlhac

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Choc !! Interview Pierre Bracar Sun7 !

Message  jacques d'anjou le Lun 12 Aoû 2013 - 23:54

Bonjour à tous !
Après que notre ami Antoine soit passé le Nelson Monford des shapeurs,tu es trop fort TOITOINE( tu sais faire tous les métiers du monde)Laughing Laughing 
J'aime beaucoup la philosophie d'Antoine Suspect
Ayant shapé moi même  ma planche mon boitier d'aileron et mes inserts de foot straps je suis assez fière de ma grosse Italienne http://guidedupetitshapeur.creerforumsgratuits.fr/t82p150-projet-flotteur-light-wind-234-090   style CRAZY HORSE les formes ou il faut.
Elle est lourde et absorbe bien les critiques de ces fous de matos, qui ne pense qu'a une chose le poids ou bien changer de flotteur   " MAIS JE L'AIME"comme elle est bounce bounce 

Excusé je ne suis pas comme Antoine ,il arrive même à shaper des textes journalistique ,  trop trop fort Antoine afro 
Tchao à tous
avatar
jacques d'anjou

Messages : 270
Date d'inscription : 29/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Choc !! Interview Pierre Bracar Sun7 !

Message  antoinedestbrev le Mar 13 Aoû 2013 - 0:02

Euh...Suspect il est assez incontournable que cela vaille plus cher que si on le fait soit même......Rolling Eyes, avec la garantie d'étapes aussi décisives que le shape, les plaquages de PVC avec la restitution du shape qu'ils nécessitent (et le maintien de cette fameuse "ligne de rocker"....! c'est bien le "CAD", mais ça ne règle pas ce problème.....!).

Et on évoque assez peu tout ce qui part à la poubelle, acétone, pinceaux, chiffons, films, drain, tissu de délaminage, ......

Et comme l'a dit recif2000, le mec peut s'équiper à son rythme en outillage, se former lentement avec une HotLine (numéro vert 24/24, pour assumer l'angoisse de mec flippé à 2h du mat par la pose de son antidérapant, c'est bien ça Pierre ?), et en faire un peu plus sur la prochaine, puisque nous savons bien qu'on peut difficilement en rester là....drunken

PS: petite pensée pour mon Jacquot toujours très matinal, qui a dû se faire malmener cette nuit par ses voisins campeurs Sleep et qui nous rappelle que fabriquer sa propre planche, c'est aussi un sport extrême (et oui, désolé les kiteux vous n'êtes pas les seuls à en pratiquer un....!!Laughing )!

Antoine
avatar
antoinedestbrev
Admin

Messages : 1615
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 48
Localisation : Saint Brévin

Voir le profil de l'utilisateur http://www.guidedupetitshapeuramateur.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Choc !! Interview Pierre Bracar Sun7 !

Message  wind73 le Mer 14 Aoû 2013 - 17:12

L'idee du pain avec le sandwich realise est assez seduisante...
quoique... si on a deja le pain, inserts, renforts, blocage, sandwich..
je demandreais presque combien ca coute en plus pour la planche finie...Laughing 
bon ok je sors... j'ai commence par prendre un pain pre-decoupe chez atuacores je suis sur la mauvaise pente....Shocked 
Non serieusement en plus il y a le probleme evoque par Antoine, si on compte le bazar de consommables jetes a chaque fois et les frigos eventres, c'est une catastrophe ecologique et financiere. Surtout compare a une planche d occase . Bon ok je re-sors affraid 

wind73

Messages : 112
Date d'inscription : 16/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Choc !! Interview Pierre Bracar Sun7 !

Message  antoinedestbrev le Ven 16 Aoû 2013 - 0:43

Salut

Pour ce qui est du prix, on peut gager qu'il ne devrait pas dépasser les 1890 euros (prix d'un Custom Sun7) !!

Pour ce qui est de l'éco-production et des déchets......au lieu de chercher à utiliser des matériaux pseudo écolos, le fait de garder une planche un moment, histoire de l'avoir en main, et de ne pas envoyer trop vite ses constituants polluants à la benne, est en soi une démarche écologique....Suspect  (et accessoirement de progresser sur un support que l'on maîtrise bien.....)

On parle ici d'une alternative au fait de se lancer directement dans la fabrication complète d'une planche, tout en ayant quand même le désir de "se" faire "sa" planche, sans beaucoup d'équipement, et avec probablement le projet d'aller un peu plus loin par la suite.
avatar
antoinedestbrev
Admin

Messages : 1615
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 48
Localisation : Saint Brévin

Voir le profil de l'utilisateur http://www.guidedupetitshapeuramateur.fr

Revenir en haut Aller en bas

stage de shape ...Chez Sun7 Fuerteventura

Message  Pierre Bracar le Ven 16 Aoû 2013 - 7:37

En réponse à Cyril qui a soulevé l'idée , je reviens sur ce concept de stage de "shape" ...


Oui, j'ai cogité sur ça et pour répondre , je dois preciser certaines choses ;

Il s'agirait de proposer des cours de techniques d'applications sur des tèmes définis par un programme:

Ex: comment réaliser la sratifications de ses couches de fibres de verre (ou autre composites) sur la carène
les dosages de résines ,pour bien enduire ses tissus ...
la liste du petit outillage à prevoir ...
Ou ,comment ponçer sa carène pour la préparer à recevoir un glaçage de résine de finition ...
Ou , comment peindre sa planche ...les différents procédés ...

En résumé , apprendre la méthode ... + une foule de petits "trucs" à savoir pour éviter les grosses "boulettes" !!


Bref , selon ce que veut apprendre le stagiaires , il sera definit une durée du stage sur place !

Mon idée serait de realiser moi -même les étapes concernées sur mes planches clients en production Sun7 , en expliquant à l'interressé , tout en lui montrant , ou sont les pièges à éviter , et comment faire au mieux !

J'imagine que la personne interressé s'organisera des congés à Fuerteventura , sur une durée sufisament longue (10/15 jours) pour qu'on ait le temps de pratiquer sur une ou plusieurs planches que je realiserais pour l'occasion...

ça reste cogiter quand même , l'idée me séduit ...Là aussi ça pourrait etre aussi un "sur mesure" en fonction du type d'étapes de fabrication , que là ou les (2 maximum) personnes veulent acquérir !

Ainsi, on pourrait imaginer , que le stagiare repartirait en fin de séjour , avec son shape plaqués et l'enseignement en tête de comment il va realiser lui -même , ses propres étapes pour finir son flotteurs chez lui ...

A SUIVRE !!!
L


Pierre Bracar

Messages : 23
Date d'inscription : 23/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ça me dit quelqu'un, mais qui... ?

Message  Cyril le Ven 16 Aoû 2013 - 9:25

J'hésitais à le mettre dans un nouveau sujet, mais finalement ça concerne la même personne Laughing
Je suis allé dénicher ça sous une pile de PM, Wind, et autre mazgazines :
Bonne lecture !

"Wind avril 2008..."







Cyril
avatar
Cyril

Messages : 192
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 22
Localisation : Aix-en-Provence

Voir le profil de l'utilisateur https://vimeo.com/cyrilorlhac

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Choc !! Interview Pierre Bracar Sun7 !

Message  antoinedestbrev le Ven 16 Aoû 2013 - 10:21

Merci pour ce petit "revival", qui ne date pas non plus d'une éternité d'ailleurs!

Quand au concept "Shape & Ride Camp", voilà une idée qui devrait séduire !

Impossible que le mec qui, n'ayant jamais mis le pied dans un atelier de shape, se retrouve à découvrir tout cela avec un guide de choix, en reste là une fois rentré chez lui.

à suivre.
avatar
antoinedestbrev
Admin

Messages : 1615
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 48
Localisation : Saint Brévin

Voir le profil de l'utilisateur http://www.guidedupetitshapeuramateur.fr

Revenir en haut Aller en bas

Article 7th wave dans la "bible"

Message  Pierre Bracar le Ven 16 Aoû 2013 - 15:08

Merçi à Cyril pour revenir sur cet article .

Les 4 boards en entrée d'article sont en fait les 4 prototypes validés desquels sont sortit les moules  des séries chez Terminatech ...donc de vraies pré- séries !
Philippe mon frère , était venu les chercher  ...les gars de Wind étaient par là pour faire des tests comparatifs de boards ..ils avaient "touché" du  très bon Majanicho,  ils en avaient  bien  profité  !!!

Bonne époque , pas si lointaine ...ou la presse  en question, avait voulu nous donner un bon coup de pouce de lancement pour la marque  7th wave...
Mais déjà on sentait des questions incidieuses ... Twisted Evil 
 Bizarre , car ensuite il ont eut l'air de regretter de nous avoir tant  poussé ...Suspect 


Là avec Antoine on pourrait ouvrir  un VAAASTE débat ... Mais allez , c'est du passé !

Pierre Bracar

Messages : 23
Date d'inscription : 23/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Choc !! Interview Pierre Bracar Sun7 !

Message  antoinedestbrev le Mer 21 Aoû 2013 - 23:19

J'ai ouvert un post ICI, concernant exclusivement ces fameux "Préshapes".
avatar
antoinedestbrev
Admin

Messages : 1615
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 48
Localisation : Saint Brévin

Voir le profil de l'utilisateur http://www.guidedupetitshapeuramateur.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Choc !! Interview Pierre Bracar Sun7 !

Message  phil carbon le Ven 7 Fév 2014 - 14:10

Pierre Bracar a écrit:Salut ANTOINE ,

Oui, en effet on avait parlé pendant ton séjour,  d'un concept auquel j'étais en train de réfléchir sérieusement .

Voila , en fait je voudrais proposer le fruit de mon expérience de shapeur , à des personnes qui aimeraient pouvoir participer à la construction de leur planche , mais en même temps qui cherchent à "assurer" un résultat de fonctionnement sur l'eau de leur flotteur ,  une adéquation parfaite au programme de navigation de la planche qu'ils rêvent d'avoir .
Mon idée principalement vient du fait de , comme tu l'as démontré dans tons site web, le procédé de placage des plaques PVC , le bon choix de ses côtes de planche et la réalisation même du shape , peut paraître compliqués  et hasardeux , pour certains !

Donc je proposerais de leur vendre , un produit , shapé en fonction de leur besoin, puis livrée dans un état ou le flotteur , de pourra plus "bouger" en forme , tout au long du procédé de  finition de la planche  qu'il réalisera lui même .


C'est à dire , le flotteur sera plaqué dessus/dessous , en PVC 3mm (pont) et 5mm (carène) , avec les différents inserts et boitiers d'ailerons/pied de mat marqués en emplacement ...suggestion de positionnement selon le shape et le gabarit et caractéristiques ,du futur utilisateur !
En construction , et notemment en renforts fibres , le flotteur recevra déjà des renforts spécifiques en fibre de verre /PVC et carbone 125 gr SOUS les PVC  , garantie  de fiabilité  d'accroche des " peaux " et de resistences des insertions !

ENSUITE pour le client il lui reste à terminer sa planche en suivant une partie simple  et finale du procédé ... ( il peut même suivre ton guide dans ton site web pour les étapes concernées , ou recevoir mes consignes en direct téléphone ou mails)
Procédé qui se limiterait à, poser ses inserts/boitiers , et stratifier ses dernières couches de tissus par dessus (2 étapes) puis les étapes de finition /peintures
PAS D'OUTILLAGE LOURD , PAS DE RISQUE (ou très peu)DE RÂTER SA PLANCHE .

Mon concept peut être "modulable " pour s'adapter à un type de demande ... on peut imaginer devoir livrer la planche custom , dans un état de fabrication plus avançé !

Le client shapeur amateur avertit,  pourrait choisir ainsi sa planche en mesures , en décoration , il aura la satisfaction d' en avoir crée une partie , un une garantie d'avoir une pièce unique , avec un tampon label de 100% top fonctionnement sur l'eau... c'est ce qui compte au fond...

Voila , j'aimerais avoir des réactions des lecteurs , au sujet de cette idée , ça la fera s'affiner encore plus !!! Votre opinion compte .
merci d'avance

salut pierre,

je vois que tu reprends l'idée qu'on avait évoqué ensemble l'an dernier et c'est une tres bonne chose  Laughing 
si cela peut donner envie aux uns et aux autres de se lancer dans l'aventure du shape c'est le top!!!

as tu eu des retours concrets? des questions?

perso je pense qu'il faut aller encore plus loin dans le concept et travailler sur les fichiers .brd du futur acquereur.
coller au plus proche de son dessin et retoucher les paramètres critiques pour que la board fonctionne bien sur l'eau.

phil carbon

Messages : 25
Date d'inscription : 17/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Choc !! Interview Pierre Bracar Sun7 !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum